En dépit d’une réduction significative de la production pendant l’époque soviétique, l’industrie aéronautique reste l’un des secteurs systémiques de l’économie russe. Le chiffre d'affaires des entreprises du complexe aéronautique en 2011 s’est élevé à plus de 600 milliards de roubles (20 milliards de dollars). La construction aéronautique militaire apporte une contribution particulière à la rentabilité de l’industrie – la Russie occupe la deuxième place au monde pour la production d’avions de combat (plus de 100 avions par an) et la troisième place pour la production d’hélicoptères militaires (environ 300 hélicoptères par an).

L’industrie aéronautique emploie plus de 400 mille travailleurs qualifiés et crée des centaines de milliers d’emplois dans les industries connexes, telles que la métallurgie, l’industrie chimique, la construction d’appareils de précision, la fabrication d’armements et d’autres. Il est également important de noter que l’industrie aéronautique (principalement militaire) fournit des recettes d’exportation considérables, des milliards de dollars chaque année.

Contexte historique

Le développement de la production aéronautique en Russie a commencé au début du 20ème siècle, en même temps que dans les autres pays développés, mais elle s’est déroulée relativement lentement. Avant la Première Guerre mondiale, l’Empire russe avait la plus grande flotte aérienne militaire du monde bien que presque tous les avions furent fabriqués à l'étranger. La première commande importante d’avions russes – 262 appareils – n’était enregistrée qu’en mai 1914. En même temps, la Russie ne possédait qu'une trés faible production d'unitéss ou composantes d'avions, ce qui a grandement entravé le développement de l'industrie aéronautique. Cependant, en 1917 dans l'Empire Russe, il y avait déjà 15 usines de construction aéronautique et 6 usines de construction de moteurs, qui ont produit un total de 5600 avions (principalement sous licence d’entreprises européennes)

L’industrie aéronautique, que le gouvernement soviétique considérait comme un élément essentiel de défense du pays, a commencé à se développer activement après la révolution et l’instauration du pouvoir soviétique. En 1918 l’Institut central aérohydrodynamique est fondé. Il est longtemps  resté le centre de conception de l’aviation soviétique. Dans les années 1920 à 1930 des nombreuses entreprises ont été construites. Ils  ont formé la base de l’industrie aéronautique de l’Union soviétique, y compris des usines d’assemblage, des usines de construction de moteurs, des entreprises de construction d’instruments et des usines de métallurgie non-ferreux. Ce n’était qu’entre 1933 et 1937 que la production d’avions a été quintuplée.

En 1930, les vols réguliers ont commencé d'entre la plupart des grandes villes du pays bien que ce type de transport ne fut pas très populaire en raison du manque de confort dans les avions de cette époque. Néanmoins, l’Union soviétique est devenue l’un des leaders mondiaux de l’industrie de la production militaire – les bureaux d’études Tupolev, Petlyakov, Lavotchkin, Polikarpov, Yakovlev et d’autres concevait des appareils qui répondaient aux normes internationales. En conséquence, au début de la Seconde Guerre mondiale, l’Union soviétique avait plus de 20 mille avions de combat, et environ 130 mille unités techniques ont été fabriquées avant la fin de la guerre.

L’aviation civile a connu un développement rapide dans les années d’après-guerre. En particulier, l’Union soviétique était l’un des premiers pays à organiser la production de masse des avions de ligne à réaction. L’aviation à réaction dans l’Union soviétique a débuté avec le légendaire Tu-104, dont 200 unités ont été construites en cinq ans ; c’était le seul avion à réaction civil au monde à opérer pendant un certain temps (en raison de la suspension des vols du Comet britannique). Le Tu-144 n’est pas moins légendaire ; c’est l’un des deux avions de ligne supersoniques de série au monde. Seize avions de ce type ont été produits, et même si son fonctionnement a été de courte durée, le Tu-144 a prouvé les capacités de l’industrie aéronautique soviétique.

Le développement de la construction d’hélicoptères était aussi rapide – les bureaux d’études Mil et Kamov assuraient la conception et production des hélicoptères civils et militaires pour les besoins du pays. Le premier hélicoptère de série, le Mi-1, est sorti en 1952, et en 1957 le premier vol a été effectué par le Mi-6, un hélicoptère de transport lourd (son successeur, le Mi-26, était le plus grand hélicoptère de série au monde). Les projets de l’unique Mi-12 avec ses deux rotors latéraux et une capacité de chargement de plus de 40 tonnes, le Mi-8 polyvalent qui est devenu l’hélicoptère le plus répandu au monde (plus de 12 mille appareils), le Ka-25, l’hélicoptère naval conçu pour la lutte anti-sous-marine et de nombreux autres projets ont assuré le succès de la fabrication d’hélicoptères soviétiques.

 
 

Report inaccuracy